[confinement] Tickets resto dématérialisés

La direction a dématérialisé les tickets restaurants (TR), informant qu’il n’était pas possible d’envoyer les carnets papier par la poste.  

Nous constatons que cette période de crise est l’occasion d’imposer des changements, de passer en force sans consulter le CSE, alors même que les représentants du personnel avaient demandé à ce que ce sujet soit traité en février. 

Nous avons écrit à la directrice générale pour demander s’il n’y avait pas d’autres moyens,et dénoncer la précipitation avec laquelle la dématérialisation était mise en œuvre.  

Mais le système est en place, et certaines personnes ont déjà reçu leur carte, d’autres non, et ne la recevront peut-être pas d’ici la fin du confinement 

Beaucoup de questions se posent, aussi bien d’ordre pratique qu’éthique :  

  • La Poste ne distribue plus le courrier dans certains secteurs : quelle solution ladirection propose-t-elle aux personnes qui n’ont pas reçue la carte ?  
  • Quel est le coût des connexions pour le personnel ?  
  • Y a-t-il autant de commerçants et restos équipés du terminal pour payer avec la carte, que de commerçants et restos acceptant les tickets papier ?  
  • Comment faire pour connaître le solde de la carte dans l’instant ?  
  • Est-ce possible d’utiliser la carte le week-end comme les tickets papier ?  
  • Pourquoi ne peut-on faire des dons qu’aux organismes choisis par Edenred ? (La Croix rouge, oui, le Samu, non) 
  • L’expérimentation menée à la DRH ces derniers mois a révélé de nombreux dysfonctionnements techniques et des indélicatesses de la part de l’ancien prestataire. S’agit-il de d’Up déjeuner? Quels sont, de manière précise, les retours sur les tests effectués ? 
  • Sur quels critères la direction a-t-elle choisi Edenred, alors que cette société a été condamnée à une amende de 157 millions d’euros pour entente illicite. Quel est le cahier des charges ? 
  • Quel est le coût de la mise en place du système ?   
  • Comment sont gérées nos données personnelles ? Où trouve-t-on l’info ?  

Et voici les proposition de Sud  

  • Verser la part patronale des TR en même temps que nos salaires à partir d’avril, jusqu’à la fin du confinement. 
  • Permettre à celles et ceux qui le souhaitent de ne pas activer leur carte et de récupérer des TR papier fin du confinement. 

Sur le principe, Sud est opposé à la dématérialisation de titres restaurant selon nous source d’injustice.   

Utilisés dans les magasins d’alimentation, les TR permettent en effet de compenser la perte du pouvoir d’achat, pour beaucoup de salarié·es et d’agent·es une aide notable, est pour une autre partie indispensable.  Il est possible d’en offrir aux enfants, par exemple pour soutenir les budgets alimentaires des étudiants, très impactés par les réformes actuelles, et d’en donner aux personnes à la rue et démunies.  
La direction a promis le retour aux tickets papier à la fin du confinement : on y compte bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.