L’intéressement menacé

L’ Info Flash n°125 de la direction (17 mai 2018) sur l’intéressement a été envoyé aux personnels en quasi simultané avec l’information faite le jour même aux élus du Comité d’entreprise.
Nous saluons cette célérité à vous informer ou plutôt à vous désinformer !En effet, si « tous ensemble » nous avions négocié un accord triennal 2017-2019 sur l’intéressement, Sud Culture Solidaires s’était inquiété de la clause de performance de l’établissement (introduite dans la première négociation d’intéressement après la fusion) qui fait peser sur notre prime une menace dont les salariés ne sont en rien responsables.

Clause de performance de l’établissement : Chap. II / Section 1 : L’intéressement ne sera déclenché que si les résultats dégagés par l’activité courant (mesuré par l’excédent brut d’exploitation ou EBE) de l’établissement le permettent, à savoir un EBE> ou = à 0, après versement de l’intéressement.

Rappelons quand même que, dans le préambule de l’accord, « les partenaires sociaux considèrent que les personnels doivent (…) bénéficier d’un retour financier lié aux progrès réalisés par tous au sein de l’établissement ».

Or, aujourd’hui, nos craintes s’avèrent fondées, car malgré la bonne santé économique révélée par les résultats budgétaires de notre établissement, la présentation des comptes dit le contraire, car c’est bien connu, on fait dire aux chiffres ce qu’on veut !

Pourquoi ?
Les suites de l’incendie de 2015 pèsent encore sur le budget de l’établissement car ce sont les dépenses engagées pour remettre en état l’établissement qui sont prises en compte, sans les remboursements de l’assurance.

Donc actuellement, la direction demande une faveur aux tutelles pour qu’elles prennent en compte le vrai résultat de l’excédent brut d’exploitation (EBE).

Comment se fait-il que ce problème n’ait pas été repéré plus tôt, au moment de discuter le budget de l’établissement ? Pourquoi négocier des critères de déclenchement de l’intéressement si le versement est biaisé par le résultat des comptes ?

Nous demandons que la prime d’intéressement soit versée et que la direction respecte les efforts réalisés par les salariés pour attendre les objectifs de réalisation des critères.

__________________

A propos du « Flash Info » n°124 sur l’amélioration des garanties frais de santé pour les retraités :
La direction y souligne  l’unanimité des OS pour signer l’avenant de révision du titre V de l’accord collectif du 30 mars 2011. Sachez que ce n’est pas grâce à la direction que ces améliorations ont été apportées aux retraités d’Universcience. Loin s’en faut ! ! On le doit avant tout aux retraités eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *