Comité d’entreprise Universcience: échec de la médiation

Nous sommes début avril 2017 et le CE n’a toujours pas de bureau.
Résumé du – mauvais – feuilleton…

Un Comité d’entreprise paralysé depuis 5 mois

Le 8 novembre 2016, à la suite des élections du personnel, ont lieu les élections du bureau du CE. Ce bureau élu par les membres du comité est composé de 6 membres : secrétaire du bureau et adjoint.e, trésorier.e et adjoint.e, président.e des Activités Sociales et Culturelles et adjoint.e.
Le secrétaire du bureau (CFTC) est élu.
La secrétaire adjointe (CFDT) est élue. Cette élection est contestée par la CFTC.

L’élection du reste du bureau s’arrête là. La direction propose une médiation pour régler le différend. Tous les syndicats acceptent.

Sans ces nominations, le CE est bloqué pour organiser les activités futures, notamment les voyages. Néanmoins un budget a pu être voté par tous les membres qui permet les activités à court terme et les salaires des permanents.
Le 23 novembre 2016 la direction désigne le Centre de Médiation et d’Arbitrage de Paris.
Et le 17 janvier 2017, la médiation débute.

Pendant ces 3 mois de médiation, Sud a été force de proposition

  •  Sud accepte le principe de se présenter pour un poste au bureau qu’il ne souhaitait pas occuper initialement.
  • Après la décision de la CGT de ne pas participer au bureau, Sud soutient la proposition d’un bureau à 3 élus CFTC – 2 élus CFDT – 1 élu SUD, plus représentatif du vote des salariés et conforme à ses valeurs.
  • Devant l’impossibilité de se mettre d’accord sur la composition du bureau Sud propose que le bureau soit élargi aux 11 membres titulaires du CE qui deviennent alors décisionnaires. Les 6 membres élus demeurent les référents officiels et légaux du comité d’entreprise.
  •  Le code du travail est flou sur le rôle des membres du bureau: Sud réalise ce travail de définition pour un des postes.
    28 mars : le médiateur annonce la fin de la médiation « à la demande d’une organisation».

Après 5 mois, c’est un échec. Quelle énergie ! Quel coût ? Pour aboutir à RIEN !

Sud ne bloque pas les séjours d’été

Malgré nos efforts pour tenter de trouver une organisation équitable pour toutes et tous et devant la mauvaise volonté, les « peaux de banane », les mots pas doux du tout dont Sud fait l’objet ces 3 derniers mois, nous jetons l’éponge.
Sud ne présentera aucun candidat aux élections du bureau du CE et laisse ceux qui restent organiser le CE comme ils l’entendent : comme avant ?
Nous participerons bien sûr activement aux réunions mensuelles du bureau si tant est que le règlement intérieur soit respecté et que SUD y soit invité !

Aujourd’hui la médiation est terminée et il manque toujours 4 membres au bureau du comité d’entreprise … comment cette histoire va-t-elle se terminer ? Qui le sait ?

Notre objectif pour le CE n’a pas changé : plus d’équité, plus de transparence, plus d’éthique. Relire notre tract du 28 octobre 2016 http://www.sudcultureuniverscience.fr/2016/10/28/comite-d-entreprise-plus-equilibre/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *