2015 : ouvrir plus pour perdre plus

Alors que les personnels « face public » sont les plus touchés par la perte de personnel (jusqu’à 50 % pour certains de départements), la direction veut augmenter encore plus leur charge de travail, avec encore moins de compensations financières.

Pour le personnel en PPH1, planifié du mardi au samedi (accueil, médiation)
Sur 6 ouvertures le lundi, 4 seulement seront dites « exceptionnelles » et donc soumises à compensation financière.

Pour le personnel en PPH2, planifié du lundi au vendredi (régies)
Aucune compensation, malgré la dégradation de leurs conditions de travail. Ce personnel a déjà beaucoup perdu financièrement après la fusion en perdant sa compensation des lundis exceptionnels.

Comparaison 2014-2015 des ouvertures exceptionnelles

2015 Cite – Palais : 6 lundis : 23/02, 27/04, 19 et 26/11 21 et 28/12 
2014 : Explora : 3 lundis

2015 Accueil – Explora – CDE:  de 9h45 à 19h, 12 jours à la Toussaint et 8 jours à Noël , 
2014 : de 10h à 18h

2015  Accueil – CDE : 8 lundis, dont 5 en mai et juin
2014 : CDE : 3 lundis

2015 Palais (expo Dinosaures) : Ouverture jusqu’à 19h40 sur une quarantaine de samedis
2014 : fermeture 18h

SUD refuse de telles ouvertures.

Elles dégradent les conditions de travail des salariés
Les médiateurs sont en sous-effectif au Palais et à la Cité depuis des mois, les arrêts maladie, les conflits, les crises, ne se comptent plus, malgré nos interventions dans toutes les instances du personnel.

Elles dégradent les conditions d’accueil du public
Au Palais, pour le même tarif, les visiteurs n’auront aucune médiation les lundis. A la Cité des enfants, les régisseurs ne pourront maintenir les espaces, avec les risques sanitaires que cela implique, telle l’insalubrité de l’eau des bassins, faute d’entretenir les filtres…

Au comité d’entreprise de novembre 2014 SUD a demandé à la direction de revoir ces ouvertures.
• Pas d’ouvertures exceptionnelles supplémentaires.
• Pas d’ouverture exceptionnelle sans compensation financière pour tous les face public.
• Pas d’augmentation de la charge de travail sans augmentation des effectifs.

Selon l’accord, la planification du personnel les lundis se fait avec l’accord du salarié. Le salarié peut manifester son désaccord 3 semaines avant, aucun forcing ne peut être fait, refuser est un droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *