Elections professionnelles Universcience, 14 octobre 2014

Le contexte
Alors que les budgets alloués à la santé, l’éducation restent préservés, la réduction du financement public de la culture produit ses effets. 2014 confirme le désengagement de l’Etat vis-à-vis d’Universcience, avec une nouvelle baisse de la subvention de 2% et des suppressions de postes. Et à Universcience, on n’entend plus parler hélas que de baisse de la masse salariale, plan d’établissement resserré, course aux économies, ressources propres, marketing, mécénat.

Nos valeurs
Permettre à tous de relever la tête, d’être reconnu et de s’épanouir professionnellement et humainement, au Palais et à la Cité, autour d’un véritable projet scientifique, culturel et solidaire.

Intégrité et refus du clientélisme : nos actes sont en accord avec nos convictions de défense du service public. Malgré les pressions Sud n’a pas signé l’accord collectif qui a créé des inégalités entre les statuts et précarisé les PPH et les Temps Partiels.

Indépendance : par rapport aux partis politiques, par rapport à la direction.
Unité : nos élus travaillent pour tous, sans corporatisme. Ouverts au dialogue avec les autres composantes syndicales, nos élus préfèrent rechercher les actions intersyndicales pour une plus grande efficacité.
Egalité : un syndicat qui n’est pas organisé de façon pyramidale mais collégiale (pas de leader) et dont les membres restent en contact avec leur métier.

Nos combats

Pour une vraie stratégie, parce que nos établissements méritent mieux que la seule ambition de faire baisser la masse salariale et d’externaliser à grands frais.

Contre la marchandisation de la culture : Sud vote contre les augmentations du prix d’entrée systématiques depuis 3 ans, contre la fausse gratuité de la fête de la science, contre l’ouverture 7 jours sur 7 (Cité des enfants)… et demain jusqu’à 22 heures pour on ne sait quelle offre (Living Center encore dans les limbes ou Vill’up ?)

Défense de l’emploi pour remplir nos missions culturelles : Sud se bat pour le remplacement de tous les départs (retraite, maladie, détachés…) pour pouvoir assurer nos missions en évitant stress et burn-out. Sud s’investit dans les négociations sur la grille de classification pour la prise en compte de l’évolution des emplois et défend l’harmonisation des salaires entre fonctionnaires et salariés.

Pour une formation qui garantit qualification et requalification et accompagne l’évolution professionnelle de tous.

Nos actions au Comité d’entreprise

(au service de toutes et tous)

Sud,
• Défend l’avenir du Palais, de la bibliothèque, de la Cité des métiers….
• Dénonce les incohérences des projets d’établissement et réorganisations successifs.
• Défend les emplois et la formation.
• Soutient les revendications de nos collègues de la sous-traitance (nettoyage, gardiennage…).
• Participe de manière constructive au CE en prenant en charge les fonctions de secrétaire adjoint et trésorier.
• …

Nos actions en tant que délégués du personnel

(sans tambour ni trompette, mais avec conviction !)

Sud interpelle la Direction sur les problèmes individuels ou collectifs des personnels salariés, fonctionnaires et des entreprises extérieures :
• Sud relaie les problématiques de temps de travail, de relations avec la hiérarchie, de conditions de travail, d’introduction de nouvelles technologies (au Palais, la billeterie Digitick inadaptée aux groupes).
• et aussi de positionnement des postes, de multiplication des tâches, de polyvalence, de non- respect des règles de recrutement…

Nos actions aux CHSCT

(la santé au travail, c’est pas pour rire !)

Sud se bat pour l’amélioration de nos conditions de travail et notre sécurité sur des dossiers chauds :
• le chantier de la 4ème travée, son amiante, ses nuisances…
• les réorganisations et les introductions de nouvelles technologies
• les risques psychosociaux (générés par la baisse des effectifs, les réorganisations,…)
• les travaux des bâtiments : Nadar, Palais, PRA,…
• et aussi les déménagements (nombreux à venir !), les accidents du travail…

Les chantiers ne manquent pas, le soutien des salarié-e-s par leur vote  et leur implication est indispensable :
Votez pour les candidat-e-s  SUD Culture Solidaires !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *