Ça pue …

Après 4 ans de travaux pour cause d’intoxication à l’hydrogène sulfuré 45 salariés de la DET ont réaménagé un bâtiment NADAR « réhabilité ».
Début septembre, à peine entrés ils ont été évacués en urgence tant les émanations y étaient pestilentielles, voire dangereuses ?
Après quelques travaux ils ont rejoint le bâtiment mais des remugles persistent. Pourtant les salariés de Nadar, précédemment malades, auraient dû être tout particulièrement protégés.

Cela fait un an maintenant que le CHSCT avertit la direction de ces odeurs sans être écouté ;  » il n’y aura plus de problème quand les salariés seront entrés et que l’air aura circulé » a dit le président du CHSCT. Force est de constater que cela a été pire et qu’après les premiers pipis du matin les WC sont bouchés et des effluves remontent au rez-de-chaussée du bâtiment.

Y a t-il de quoi fêter cela par un petit-déjeuner victorieux et des informations mensongères au CODIR et sur Intranet ?
Quand la direction se décidera-t-elle à écouter le CHSCT ?
Encore une fois, il est nécessaire de lui rappeler que la logique de sécurité doit prévaloir sur la logique économique. Et concernant la sécurité de ses employés, l’employeur a une obligation de résultat !

Retrouvez l’histoire du bâtiment Nadar dans nos archives

2 réflexions au sujet de « Ça pue … »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *