Un Président deux jours par semaine

La revue « Capital » de janvier 2008, publie une grande enquête sur « Les recasés de la Chiraquie ». Capital écrit : « C’est le cas par exemple de François d’Aubert, un chiraquien sarkocompatible, qui occupe la présidence de la Cité des sciences et de l’industrie ; il était ministre de la Recherche sous Raffarin. Seul problème, d’Aubert ne bosse que le mardi et le mercredi, le reste de la semaine étant consacré à sa campagne municipale à Laval. « Pour ce petit mi-temps, il touche quand même 7 000 euros par mois avec une Laguna de fonction toute neuve et chauffeur. » A relire : Le vote de nos élus au Conseil d’administration d’ octobre 2007
A découvrir : le site du syndicat FO de la ville de Laval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *