Remercié après 12 ans au service de la Cité

[La Cité des sciences a maintenant accepté la reconduction de son contrat… pour 9 mois … et sans rien prévoir pour son remplacement]
Un salarié détaché de la mairie de Paris depuis 12 ans à la CSI vient de se faire signifier par son directeur que la CSI ne renouvellera pas au 1er janvier 2008 son contrat de détachement pour 3 ans.
Pourtant le 2 octobre, la DRH lui a demandé par mail de confirmer sa volonté de poursuivre son détachement, ce qu’il a fait, le 8 octobre dernier, avec l’aval de sa hiérarchie.

Quelles sont ses fonctions ? Il assure, seul depuis 12 ans, la gestion des stocks, l’archivage, la base de données et la diffusion de tous les programmes audiovisuels de la CSI. Ce poste se trouve en interface avec la quasi-totalité des directions et sa connaissance unique de tous les audiovisuels produits par et pour la CSI en fait la mémoire audiovisuelle de la Cité. Un seul exemple, c’est à lui que s’adresse la direction de la Com. lorsqu’il faut fournir des images aux médias, mais aussi à la DARI, la direction des expos, la DSS, ou encore la médiathèque, les CCSTI… et peut être à une chaîne des sciences sur Internet portée par la Cité, projet que le président a évoqué lors de ses visites dans les directions.

Cette mémoire ne s’acquiert pas en un jour, ni en trois mois, ni même au prix d’une formation accélérée ! Il est malheureusement nécessaire de le rappeler à ceux censés connaître les métiers et gérer les ressources humaines. Les compétences et les savoir-faire dont nous parlons ici sont de ceux qui requièrent une connaissance pratique et pas seulement théorique ainsi que de l’expérience et du temps pour atteindre la performance !

Pourquoi son contrat n’est-il pas renouvelé ? Selon son directeur, uniquement pour des raisons budgétaires, selon la direction générale au CE du 26/10, une volonté de la mairie de Paris (c’est absolument faux, on le sait !).

La direction générale souhaite « délester » la Cité de bon nombre de salariés en adoptant la même stratégie. Pour les MAD, elle fait croire qu’elle répond à un souhait du ministère de l’éducation nationale. Ce qui est aussi faux !

Combien coûte-t-il en classe 06 depuis 12 ans ?! On avouera que c’est d’un grand poids pour la masse salariale !
Alors que la Cité paye beaucoup plus cher des chargés de missions pistonnés et imposés du jour au lendemain par on ne sait qui exactement, sur on ne sait quelle mission.
Que le Président est salarié à plein temps et n’assure qu’un mi-temps.
Que l’on recrute son assistante à l’extérieur parce que les 6 postulantes internes ne font soi-disant pas l’affaire (qu’est-ce qu’on est mauvais à la Cité pour l’assistanat !)
Que l’on ne trouve rien à redire pour lui mettre à disposition 3 chauffeurs.

Combien coûtera son départ ? Une DRH qui connaît sur le bout des doigts les métiers de la Cité en vue de réactualiser la grille de classification, qui a réuni les équipes pour comprendre l’activité, l’organisation et le fonctionnement de chaque service, qui veille aux compétences de chacun et chacune sur les ressources humaines ; cette DRH ne doit pas manquer de savoir qu’en se prononçant pour le non renouvellement du contrat de notre collègue et à travers lui de cette compétence elle :

– Désorganise un département entier,
– Impacte sur le travail de tous les collègues,
– Se prive de sa mémoire audiovisuelle,
– Choisit de rendre inopérante la capitalisation des données audiovisuelles,
– Supprime des savoir-faire à la Cité,
– Met en danger la conception/réalisation de nombreux projets futurs.

La direction ne devrait pas manquer d’évaluer non plus l’éventuel coût de la sous-traitance de cette activité avant de prendre sa décision :

– Gestion d’un stock supérieur à 2500 films/programmes et les contrats de production liés,
– Diffusion à l’étranger et en régions,
– Gestion des droits et des spécificités contractuelles,
– Gestion et mises à jour des bases de données (qu’il a intégralement créées),
– Interface technique et conseils.

Comment la direction pense-t-elle gérer la réactivité nécessaire aux multiples demandes expresses des services externes et internes avec de la sous-traitance ?
Demain, pour fournir les images nécessaires au projet Web TV souhaité par le Président, qui aura la connaissance de notre fond audiovisuel et des droits associés ?

Avec le départ de Jean-François, ce serait une partie non négligeable de nos productions et de nos services qui perdraient toute visibilité !

Nous demandons l’intégration de notre collègue.
[Télécharger le tract intersyndical ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *